Parlons peu, parlons site #4

Parlons peu, parlons site #4

Après un voyage musical avec Lucille, nous continuons notre chemin pour (re)découvrir nos belles expressions françaises. Grâce à Perrette, vous pourrez les utiliser pour briller en société  ou simplement pour votre propre culture G ! 

i

Bonjour Perrette, quels sont le nom et le thème de ton site? 

Mon site se nomme «À tire larigot» et je le réalise sur les expressions françaises. Cela englobe donc les expressions soutenues ou utilisées par tous mais également l’argot régional et l’argot qui évolue en fonction des générations ou des époques. 

i

As-tu trouvé ce thème facilement ou as-tu hésité entre différents sujets?

J’ai pas mal hésité. Au départ, je souhaitais faire un site internet sur les bonnes nouvelles environnementales. Je voulais vraiment un site optimiste pour casser avec l’ambiance générale actuelle. Mais finalement, j’ai réalisé que ça allait peut-être être dur de l’alimenter donc j’ai décidé de partir sur les expressions françaises. J’ai conservé l’envie de partager de la positivité, des good vibes mais oui j’ai quand même bien hésité avant de me lancer sur ce thème.

i

Pourquoi as-tu décidé de le faire sur ce thème? 

J’ai choisi ce thème car je voulais vraiment dégager de la positivité. Puis, tout le monde utilise des expressions, moi la première. Qu’elles soient soutenues, vulgaires ou inventées de toute pièce, c’est quelque chose d’inscrit dans notre quotidien. Certaines expressions ont des origines vraiment intéressantes donc je trouvais ça chouette de les partager. Aussi, j’ai eu la chance d’étudier dans différentes villes en France et systématiquement, j’ai découvert l’utilisation de nouvelles expressions. Parfois même, on ne comprenait pas les miennes comme le traditionnel « peuchère» marseillais que j’emploie aussi régulièrement.
L’argot régional et même l’argot générationnel peuvent créer des situations comiques, des moments d’incompréhension entre différentes personnes. Le «
monde» des expressions peut vraiment être intéressant donc c’est pour cela que je me suis orientée vers ce thème.

i

Peux-tu expliquer comment tu as organisé ton site?

Mon site est organisé en trois rubriques. «Au chant du Coq» est la catégorie qui rassemble les expressions idiomatiques, les expressions que tout le monde connaît et qui traversent les époques. Ce sont les expressions typiquement françaises intégrées dans notre culture depuis un moment et qu’on retrouve souvent. Dans cette catégorie, j’ai par exemple rédigé un article sur les expressions connues «En voiture, Simone» «Envoyer sur les roses»…

La deuxième catégorie s’intitule «À tout Berzinque» et concerne l’argot des «jeunes» ou plutôt les expressions qui évoluent à toute vitesse, «à toute berzingue» donc. Des expressions qu’on voit apparaître et qui peuvent tout aussi bien disparaître dans quelques années. On peut retrouver par exemple l’expression «t’es ma gow sure» ou bien encore l’expression «avoir le seum». Dans cette catégorie, je place également les expressions que les personnes inventent, celles qui n’existent pas forcément. Des expressions que les personnes modifient à leur guise et qui parfois, peuvent se démocratiser comme dans la vidéo que j’ai réalisée «Au bout du rouleau version 2021».

Et la troisième catégorie porte sur l’argot régional et se nomme «À qui mieux mieux». C’est effectivement sur les expressions qui varient en fonction des territoires. Au sein de chaque territoire, il existe des expressions très diverses et c’est dans cette catégorie que je les regroupe. J’ai appelé cette catégorie ainsi car j’essaie de créer un petit conflit de région, où j’encourage chaque «visiteur» à défendre son argot. Le «duel» pain au chocolat VS chocolatine est bien connu mais il en existe pleins d’autres et j’adore appuyer sur ces différences 😊 

i

Et as-tu des réseaux sociaux associés à ce site?

J’ai un compte Instagram : à tire larigot et également un compte Facebook : à tire larigot

i

Parlons un peu de toi, quelle expression de chez toi utilises-tu  souvent?

Je pense que j’utilise beaucoup d’expressions de chez moi mais je ne m’en rends plus forcément compte sauf quand je me rends en dehors de ma région PACA et qu’on m’en fait la remarque. Évidemment, j’utilise très régulièrement «peuchère» (si vous ne connaissez pas la définition, il est possible de la retrouver sur mon site). Et j’emploie aussi l’accentuation « tarpin», par exemple, pour dire «il fait tarpin chaud» «c’était tarpin drôle»… par contre, malheureusement, je n’ai pas l’accent du sud donc ça a moins d’effet aha.

i

– Et quelle est l’expression que tu dis tout le temps ?


Je dis assez souvent «
finir en queue de boudin». Je sais que sa vraie utilisation est «finir en eau de boudin» mais j’ai toujours entendu ma mère l’employait de cette manière que j’ai continué à la dire ainsi. Mais c’est pour cela que j’aime beaucoup les expressions car elles transmettent une histoire collective, des faits ou des origines historiques que tout le monde partage mais aussi des histoires très singulières en fonction des personnes.
D’ailleurs, je n’ai toujours pas fait d’article sur cette expression donc je pense que ça ne devrait pas tarder haha.

i

Pour finir, quelle est ton expression favorite ?

J’aime beaucoup les expressions imagées avec les animaux. J’en ai même fait un article si vous souhaitez aller voir. Il en existe des centaines et c’est vrai, qu’elles sont parfois très curieuses.

i

Vous pouvez la retrouver sur son site web : À tire larigot !

i

Derniers articles

Parlons peu, parlons site #5

Parlons peu, parlons site #5

Le week-end des Com Gene #5

Le week-end des Com Gene #5

Parlons peu, parlons site #3

Parlons peu, parlons site #3

Le week-end des Com Gene #4

Le week-end des Com Gene #4

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Twitter