Les mères et filles sont à l’honneur

Quelques jours après la journée internationale des droits de la femme, celles-ci sont mises à l’honneur au sein d’un nouveau projet porté
par les étudiants du Master !

Existe-t-il des similarités dans la consommation de marques des mères et des filles ? Pouvons-nous dire que les mères et les filles se transmettent et s’influencent dans leur consommation ? Voilà des interrogations auxquelles les étudiants du Master Communication et Générations ont tenté de répondre à travers leur étude de la consommation de marques au sein d’une dyade mère/fille.

Une étude générationnelle

Nos étudiants ont ainsi interrogé une vingtaine de binôme mères de plus de 62 ans/filles de plus de 30 ans afin d’en savoir plus sur leur consommation de marques. Les domaines concernés étaient vastes : cosmétique, alimentaire, vestimentaire, électroménager, automobile…

A l’issue de ces entretiens, les étudiants ont pu analyser le discours de chacune afin d’affirmer ou d’infirmer les hypothèses et questions qu’ils s’étaient posés au préalable. Ainsi, les étudiants ont pu analyser et présenter les aspects générationnels d’une publicité pour Maggi, Bonne Maman, LU ou encore Panzani et Citroën. De manière générale, ce sont donc les produits alimentaires qui priment dans la transmission de marques. Celles-ci sont ressorties en majorité dans les entretiens et ont permis aux étudiants de faire un focus sur une marque spécifique.

Les étudiants du Master remercient toutes les participantes pour leur patience et le temps accordé à cette étude.

 

Auteur de l’article : Asso Générations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *