Dans la peau d’un M1 #11

Qui es-tu?

Hello, moi c’est Ysaline, et j’ai 22 ans !Avant le master com géné, je faisais mes études à Bruxelles. Et oui, je suis Belge ! J’étais dans une école de communication et de journalisme en pré-orientation RP, à l’IHECS. Je suis une Serdaigle, je suis très curieuse et j’aime toucher à tout. Voyageuse dans l’âme, découvrir le monde et de nouvelles cultures est ma plus grande passion (avec la lecture). Ce n’est pas pour rien que j’ai été surnommée la globe-trotteuse dès mon arrivée dans le master !

Comment as-tu connu le Master?

J’ai connu le master un peu par hasard. J’avais envie de faire mon master à l’étranger, surtout en France. J’ai d’abord fait mes recherches pour voir les masters en com qui m’intéressaient. Bordeaux m’avait tapé dans l’oeil. J’ai donc posté un message sur mon groupe Facebook de mon ancienne fac et j’ai pu avoir le contact d’une ancienne com géné (Samia). Elle m’a donné toutes les infos dont j’avais besoin, et j’ai tout de suite su que c’était le master que je voulais faire.

Qu’est-ce que le master t’a apporté jusqu’à maintenant?

Le master m’a apporté énormément de choses ! Je pense tout d’abord au côté professionnel qu’offre le master. J’ai eu la chance de pouvoir m’occuper de beaucoup de projets, notamment des plans de com, des émissions, des café-débats, mais également des mises en situation de projets comme ADOCITE 40. Le projet nous a été confié début octobre, avec pour mission de proposer des solutions pour une meilleure communication et ainsi augmenter la visibilité de l’association et le nombre d’adhérents. Il y a aussi bien évidemment l’atout supplémentaire qui est une connaissance experte des publics. C’est ce qui fait la particularité du master. Les séniors n’ont plus aucun secret pour nous !

Que souhaites-tu faire après le Master?

J’ai toujours été très intéressée par le milieu associatif et préventif. J’aimerais travailler dans un organisme à but non lucratif. Et pourquoi pas dans l’événementiel, c’est vrai que ma formation en RP de ma license m’intéresse toujours autant.

Qu’attends-tu de la seconde année?

J’aimerais trouver le stage en adéquation avec mon projet professionnel et clôturer les projets de M1 de façon positive. Et enfin, rendre un mémoire au-delà de mes espérances.

Portrait Chinois

Si tu étais un personnage de fiction :

Remus Lupin dans Harry Potter parce que c’est la bienveillance incarnée.

Si tu étais un pays :

La Suède pour son mode de vie.

Si tu étais une animal : 

Un chien pour qu’on me fasse pleins de câlins.

Merci Ysaline!  Vous pouvez (re)découvrir le dernier épisode "dans la peau d'un M1" ici !

Auteur de l’article : Asso Générations

1 commentaire sur “Dans la peau d’un M1 #11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *