Dans la peau d’un M1 #10

Qui es-tu?

Je m’appelle Clarisse, j’ai 22 ans et avant le master, j’étais en Licence Info Com à l’université Bordeaux Montaigne, comme d’autres camarades du master.

Comment as-tu connu le Master?

Je savais, vers la fin de ma licence, que je souhaitais continuer en master communication, mais je ne savais pas trop où encore. Je me suis donc rendue au master dating organisé chaque année et les personnes présentes sur le stand du master communication et générations ont bien vendu le master et cela m’a donné très envie d’y postuler ! Et je suis bien contente de mon choix aujourd’hui.

Qu’est-ce que le master t’a apporté jusqu’à maintenant?

Beaucoup beaucoup de choses ! Pour commencer, une grande autonomie dans le travail. Même si j’ai passé 3 ans en licence où le travail en autonomie était de rigueur, le rythme était beaucoup moins soutenu qu’en master !
Le master m’a également permis de faire de très belles rencontres, autant professionnelles que personnelles (avec ma promo) et c’est très enrichissant. La solidarité est très présente et cela m’a apporté une certaine sérénité. En termes d’expérience, ce master est un vrai tremplin, par les différents cours et travaux qui nous sont demandés, par le stage, tout cela est très professionnalisant et permet d’acquérir de nouvelles compétences et d’en perfectionner d’autres. J’ai aussi gagné un peu plus de confiance en moi pour m’exprimer devant un public pro ou non et c’est très important quand on veut travailler dans la communication. Il y aurait pleins d’autres choses à dire… En tout cas ce master me fait grandir personnellement et professionnellement et j’en suis très contente !

Que souhaites-tu faire après le Master?

Une fois diplômée, si tout se passe bien, je souhaiterais travailler dans le domaine de l’événementiel culturel en mairie ou en agence. C’est encore un peu flou comme vous pouvez le constater, surtout compte tenu de la situation actuelle… Mais je vais consacrer ma seconde année à réfléchir à tout ça ! En tout cas, je veux un métier qui bouge, donc l’événementiel est une bonne option !

Qu’attends-tu de la seconde année?

Que mon mémoire s’écrive tout seul! Sans blague, je souhaite mener et terminer à fond mon mémoire pour en être fière. J’aimerais en apprendre encore plus sur les publics et leurs problématiques, réaliser des travaux nous forgeant encore plus professionnellement et comme le disais Amandine dans un précédent article : aller boire des coups avec les com géné et profiter de la vie étudiante encore un p’tit peu !

Portrait Chinois

Si tu étais un sport :

L’escrime artistique sans hésiter, sport malheureusement encore très méconnu, mais incroyable ! Le but est simple : apprendre à manier les armes d’époque, porter des armures, se taper dessus en costume et boire des bières, la vie quoi !! Tout en simplicité et festoiement.

Si tu étais un plat :

Olalala pire question, c’est beaucoup trop dur…. Ayant un papa qui est chef, tout ce qu’il fait me régale.. alors pas facile de choisir… Aller, pour donner une réponse je vais dire les lasagnes au bœuf ! Parce que c’est le premier vrai plat que j’ai fait qui était trop bon et dont je suis fière. Imaginez mon niveau en cuisine haha…

Si tu étais une époque : 

Je dirait le 18eme siècle en plein milieu des Highlands en Écosse, autour d’un feu de camp, accompagnée du beau et sexy Jamie Fraser habillé seulement d’un kilt (les fans d’Outlander se reconnaîtront).

Merci Clarisse !  Vous pouvez (re)découvrir le dernier épisode "dans la peau d'un M1" ici !

Auteur de l’article : Asso Générations

1 commentaire sur “Dans la peau d’un M1 #10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *