Le dossier de candidature pour l’entrée en Master

L’entrée au sein du Master « Communication et Générations : étude des publics » se fait chaque année via le dépôt d’un dossier de candidature suivi d’un entretien. Avec une capacité d’accueil de 20 étudiants par année, il faut savoir se démarquer pour pouvoir sortir son épingle du jeu.

Si les idées reçues tendent à dire que les notes sont au centre du processus de recrutement, ce n’est pas exactement le cas. En effet, le Master a à cœur d’accueillir des étudiants ayant des convictions en lien avec les enseignements mis en place. Avoir une réelle appétence pour l’aspect générationnel de la formation est alors un point à mettre en avant dans vos candidatures. 

Swan, Océane et Agathe vous livrent leurs conseils afin de vous guider un peu plus dans la création de votre dossier de candidature : étape que nous savons stressante pour beaucoup. 

La lettre de motivation – Swan 

Selon moi, cette partie est celle à laquelle nous avons été le plus préparé. Néanmoins, il ne faut pas la bâcler. En effet, c’est dans cette lettre que tu vas pouvoir exprimer ta personnalité et tes ambitions. Elle est donc une partie importante du processus de recrutement.

Pense à soigner ton orthographe et tes tournures de phrase, une faute serait malvenue pour faire bonne impression. Tu peux donc te faire relire par des proches par exemple, ils sauront te dire si chaque élément que tu exprimes est compréhensible.

Pour ce qui est du contenu, il faut que tu mettes en avant ton parcours sous toutes ses formes : ce que tu as pu faire comme étude, les expériences professionnelles auxquelles tu as pu participé, ton engagement dans un milieu associatif, etc. C’est le moment de valoriser tes compétences et en quoi celles-ci sont une valeur ajoutée à ton profil. N’oublie pas de relier tes savoir-faire aux cours dispensés dans le Master, ce sera toujours un petit plus ! 

La partie complémentaire – Océane 

La partie complémentaire a un réel enjeu dans ta candidature, ne la néglige pas ! C’est ici que tu vas pouvoir vraiment développer tes motivations et prouver que tu as ta place dans ce Master. Rappelle-toi qu’il est unique en France et que du coup ça le rend sélectif !

Le plus important dans cette partie est de montrer que tu t’es intéressé.e à la formation et aux spécificités qu’elle propose. Il faut que tu prouves que tu ne postules pas au hasard et que c’est ce Master là qui correspond à ton projet professionnel, qu’il soit très précis ou encore flou dans ton esprit.

C’est également ici que tu vas évoquer un thème pour ton mémoire. Je te conseille de prendre le temps d’y réfléchir et de trouver un sujet qui te plaît en lien avec le concept de génération. Il est possible qu’on te demande d’approfondir ton idée durant l’entretien, comme ce fut le cas pour moi ! N’hésite pas à montrer ta personnalité et à valoriser ton parcours à l’écrit, le Master aime les parcours atypiques

L’entretien – Agathe

Personnellement, l’entretien était la partie pour laquelle j’ai le plus stressé et pourtant, je n’aurais pas dû. Même si cette étape du recrutement est appelée « entretien », c’est davantage une discussion. Les professeurs présents sont là pour en apprendre plus sur toi, ton parcours et tes motivations. Il n’y a personne de mieux placé que toi pour répondre à leurs questions alors respire un bon coup et tout ira bien.

Cette entrevue est aussi l’occasion pour les professeurs d’observer ta personnalité, ta façon de parler, ton assurance, etc. C’est le moment pour toi de leur montrer que le Master Communication et Générations est réellement celui que tu souhaites intégrer ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *