Les alternants #2 : Marine

Pour cette première année d’alternance en Com’Géné, cinq étudiants ont décidé de se prêter au jeu. Une occasion immanquable pour le site de l’Asso, qui tient à revenir pour vous sur leurs expériences diverses et variées. Aujourd’hui, Marine nous parle de son expérience !

  • Avant de parler alternance, dis-nous tout… Qui es-tu ? 

Je m’appelle Marine Courbet, j’ai 24 ans. Je ne suis pas issue d’une formation de communication, j’ai débuté en faisant une licence d’Histoire des Mondes Modernes et Contemporains à Bordeaux. J’ai poursuivi dans cette voie en validant ensuite un Master en Histoire Sociétés et Cultures urbaines du XVIème siècle au XXIème siècle. 

Lors de mes études d’Histoire j’ai eu une option en communication qui m’a beaucoup intéressée et ne voulant pas être professeur ou passer des concours de la fonction publique, je me suis inscrite au Master Communication et Générations.

A la fin du Master, je souhaite continuer à travailler pour la Fondation dans laquelle j’effectue actuellement mon alternance.

  • Peux-tu nous la présenter ?

Je travaille pour la Fondation John BOST. Reconnue d’utilité publique depuis 1877, la Fondation John BOST connue autrefois sous le nom des « Asiles de La Force » a été fondée en 1848. C’est le pasteur Jean Antoine (dit John) Bost, pasteur d’une des Eglises protestantes du village de la Force en Dordogne qui initia cette œuvre pour « accueillir au nom de son Maître ceux que tous repoussent ». Dès l’origine, John Bost souhaite que cet accueil se fasse dans un environnement ouvert « sans mur ni clôture » dans lequel il voulait « mettre des fleurs sur leurs chemins ». 

La Fondation John BOST accueille environ 1600 personnes, pour des séjours de moyenne et longue durée, des personnes adultes en difficultés psychiques et/ou physiques, atteintes de maladie mentale et/ou de handicap et de pathologies du grand âge, à l’exclusion :

  • des personnes malades porteuses d’une affection contagieuse,
  • des personnes malades présentant des troubles psychiatriques aigus et dont le comportement serait dangereux pour elles-mêmes ou pour autrui,
  • des personnes malades présentant des conduites toxicomaniaques, éthyliques, ou des troubles de type psychopathique (déséquilibre psychique grave).
  • Quelles sont tes missions au sein de ton organisation ?

Au sein du service Communication de la Fondation John BOST, je fais de la communication à 360 degrés, c’est-à-dire que je fais aussi bien de la communication interne qu’externe, mais également de l’événementiel. Je fais du graphisme pour les différents événements qu’organise ma structure, je rédige des articles pour le trimestriel, je réalise des photos, des vidéos et du community management. Je participe également à l’organisation des événements comme les ventes ou le championnat de Joelettes.
Je suis de plus en plus impliquée dans les stratégie de communication. Les missions sont donc diverses, ce qui rend l’alternance enrichissante !

  • Quels sont les apports de cette alternance pour toi et ton parcours ?

Grâce à cette alternance j’ai progressé en PAO notamment. J’ai pris également plus confiance en moi car le service m’a donné beaucoup d’autonomie tout en étant de bons conseils. Le fait de pouvoir toucher à tous les aspects de la communication me donne l’impression d’avoir un bagage solide pour l’avenir et pour l’insertion professionnelle. J’ai découvert également de nouveaux logiciels notamment dans le montage vidéo (domaine que je ne connaissais pas). Nous travaillons également avec des prestataires, ce qui est intéressant car j’ai découvert des métiers et des professionnels qui m’ont apporté un autre regard sur la profession. 

Merci pour ta contribution Marine, et bon courage pour la suite !

Auteur de l’article : Asso Générations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *