Dans la peau d’un M1 #4

Qui es-tu?

Je suis Amélie, j’ai 21 ans et je suis berrichonne (merveilleux endroit au milieu de la France et de la diagonale du vide). Avant d’arriver à Bordeaux, j’étais à Orléans pour une licence de Lettres Modernes, et encore avant j’étais à Bourges pour un bac L option théâtre.

Comment as-tu connu le Master?

J’ai connu le master en écumant les sites de toutes les universités françaises pour trouver quelque chose qui me plairait et je suis donc arrivée sur le site de l’Université de Bordeaux Montaigne et ce fameux master !

Qu’est-ce que le master t’a apporté jusqu’à maintenant?

Le master m’a apporté beaucoup de rigueur et de la méthode de travail. Vu que je n’étais pas dans le milieu de la communication, j’ai fatalement appris énormément de choses dans ce domaine.

Que souhaites-tu faire après le Master?

J’aimerais travailler dans une association ou un organisme culturel pour faire de la communication événementiel.

Qu’attends-tu de la seconde année?

Continuer à apprendre, mais aussi avoir l’occasion de faire un stage ou une alternance ultra cool dans le domaine où je souhaite travailler pour mettre à profit tout ce que j’ai appris.

Portrait Chinois

Si tu étais une bière : 

Parce qu’à force d’en boire mon corps va remplacer l’eau par cette bière, je dis la Kilkenny !

Si tu étais un jeu : 

Pour le non-sens des réponses qui peuvent représenter le parfois non-sens des situations où je me retrouve, le Limite Limite !

Si tu étais une ville : 

Pour la folie que j’y ai trouvé pendant 3 ans et que je retrouve à chacun de mes passages, Orléans.

 

Auteur de l’article : Asso Générations

1 commentaire sur “Dans la peau d’un M1 #4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *